Le store permet d’habiller les fenêtres. Il aide également pour obtenir un agréable ombrage. Cette installation existe en différentes déclinaisons. Son déploiement peut se faire manuellement ou avec une motorisation électrique. Les deux modes d’ouverture offrent leurs avantages respectifs. Il faudra aussi se pencher sur leurs éventuels inconvénients pour pouvoir choisir en connaissance de cause.

Le store manuel offre un certain nombre d’avantages

L’installation d’un store manuel reste facile et rapide. Il ne requiert pas un savoir-faire particulier. Les modèles électriques demandent généralement de bonnes connaissances en domotique. Puis, le principal avantage des stores manuels serait probablement le coût. Ils sont accessibles au plus grand nombre. Leur prix a beau être abordable, mais la qualité est au rendez-vous. Les utilisateurs jouissent de tissus résistants qui supportent bien les conditions extérieures. Ils bénéficient également d’un large choix de coloris et de motifs. De toute manière, l’ouverture se fait en quelques minutes seulement. Il est même question de secondes pour certains produits. La manipulation demande un effort physique uniquement lorsque le mécanisme n’est pas bien entretenu. Il faudra notamment huiler certaines parties pour que les engrenages restent efficaces. Au bout d’un certain temps, les usagers prennent l’habitude. Ouvrir et fermer les stores vont devenir un jeu d’enfant.

Un déploiement électrique permet de gagner du temps

Le confort d’utilisation constitue le principal atout d’un store électrique. Ce produit peut être mû par pression d’un simple bouton. Les modèles les plus élaborés disposent même d’une télécommande. Dans une maison connectée, les stores peuvent être ordonnés depuis une console centrale. Cette dernière est dotée de technologies de pointe. Elle ferme les volets et contrôle des fonctionnalités complémentaires selon un programme établi ou en tenant compte de la météo. Bref, les cantonnières électriques ont désormais pris une autre dimension grâce à la domotique. L’installation d’un simple moteur évite de faire un effort physique au déploiement et à la fermeture. Le coût reste tout de même un frein. Les utilisateurs rebroussent chemin devant le devis d’un système élaboré. Pour réduire les dépenses, il est possible d’ajouter une motorisation à un store manuel existant. Cela représente toujours un investissement.

Il faut choisir en fonction des besoins de l’utilisateur

Qu’il soit manuel ou électrique, le store demande toujours un minimum d’investissement. L’idéal serait d’opter pour un modèle qui répond aux attentes de l’utilisateur principal. Dans le cas où cette personne a un certain âge, il est préférable de choisir une ouverture automatisée. Si les occupants de la maison sont encore jeunes, les volets à manivelle ne devraient pas poser de problème. Il y a aussi la question de l’emplacement. Pour ceux qui vivent en ville ou qui habitent à l’étage, une motorisation devrait rendre service. Ce conseil tient pour les commerçants. Il évite de sortir dans la rue pour manipuler un mécanisme parfois hasardeux. Les professionnels devraient même investir sur des stores équipés de capteur et d’automatisme. Ils s’ajustent aux rayons du soleil pour ne pas importuner les personnes se trouvant à l’intérieur. Un modèle archaïque à réglage manuel gênerait les collaborateurs. Enfin, le budget reste le dernier critère sur lequel la décision finale repose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *