Véritable pièce à vivre, la véranda toit plat offre de nombreux avantages. Cette structure va plus loin qu’une verrière en proposant un espace supplémentaire au séjour. Actuellement, le respect de la norme RT2012 oblige les propriétaires intéressés par ce type d’extension à le rendre aussi bien isolé que le reste de la maison.

La véranda à toit plat, un espace à vivre supplémentaire

Été comme hiver, la véranda toit plat procure un confort appréciable aux occupants d’une maison. Cet aménagement a le vend en poupe sous toutes les latitudes. Les ateliers de menuiserie aluminium sont nombreux à le proposer avec la formule clé en main. Outre ce métal malléable et le verre, d’autres matériaux figurent également sur le marché. Certaines entreprises spécialisées dans l’extension suggèrent des modèles en bois. Il est aussi possible d’avoir une construction en dur. Dans tous les cas, l’intérieur doit rester agréable pour les occupants toute l’année. Il faudra une température fraîche en période estivale et une bonne conservation de la chaleur lorsqu’il fait froid dehors.

L’aménagement est soumis à un cadre légal strict

À l’instar de la RT2012, les réglementations énergétiques en vigueur régissent la véranda toit plat. Les normes écologiques exigent que cette partie intégrante de la maison soit parfaitement isolée. D’ailleurs, elle rajoute la surface habitable de quelques mètres carrés. Ce qui nécessite une déclaration au préalable au niveau de la commune. En conséquence, des changements vont être apportés sur la feuille d’imposition. Si l’aménagement est d’une grande ampleur, il serait préférable de faire appel à un architecte. Ce technicien et expert en bâtiment garantit la conformité par rapport à la législation locale. Il contribue également au respect du budget et des délais de la part de l’entreprise en charge du chantier.

Cette structure se décline en différents styles et matériaux

Les entreprises de menuiserie rivalisent d’ingéniosité pour proposer leurs propres versions de la véranda toit plat. Cette structure donne des ailes à l’imagination des créatifs. Les architectes dessinent toutes les déclinaisons possibles. Tous les matériaux envisageables sont exploités. Certaines vérandas marient le métal, le verre avec le béton. Le bois et le vitrage font aussi bon ménage à condition de savoir s’y prendre. Quoi qu’il en soit, l’apparence de l’aménagement doit respecter le style architectural de la maison. Les bâtiments contemporains peuvent accueillir une véranda toit plat de type loft en profilé alu. Ceux qui aiment la chaleur du bois peuvent opter pour des rondins efficacement isolés. Laissées sans chape, les briques soulignent l’authenticité.

Quelques conseils de professionnels pour réussir une véranda

Pour tirer profit d’un aménagement extérieur isolé, les experts en bâtiment recommandent de bien réfléchir l’orientation. La véranda toit plat doit se trouver dans un côté exposé au soleil. Les connaisseurs dans ce domaine conseillent d’insister sur la qualité du double vitrage. Le verre devrait avoir deux épaisseurs avec un vide au milieu, voire trois couches pour certaines régions. Cela contribue à l’isolation phonique. Des sons extérieurs tels que le bruit de la pluie peut devenir désagréable avec une paroi trop mince. Ce serait préférable d’opter pour une pièce évolutive. L’aménagement peut donner lieu à une pergola par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *